La guidée

On cherche la guidée. Cet état dans lequel tout paraît clair, limpide, ces moments où l’évidence surgit sans même qu’on sache d’où…

On cherche à retrouver cette légèreté d’esprit qui succède aux efforts consentis sans peine, cette simplicité de caractère, cette force qui nous dépasse, nous surpasse et passe à travers nous…

On voudrait se débarrasser de ces moments où on se demande ce qu’on va devenir, ce qu’on sera, ce qu’on aura ou ce qu’on fera plus tard, ce qu’on est devenu, ce qu’on a été, ce qu’on a eu ou ce qu’on a fait par le passé, tous ces états d’insatisfaction, d’impatience, d’inconfort et d’inquiétude chroniques…

On cherche la guidée, la bonne direction, la clairvoyance, la lucidité en toutes circonstances, la capacité d’accueillir ce qui se passe avec hospitalité, traiter chaque instant comme un invité de marque, quelle que soit la marque qu’il laisse dans notre mémoire ou notre entourage.

On cherche l’orientation, l’ancrage dans la fluidité, la flexibilité dans la certitude, la stabilité dans l’itinérance…

Soudain on cherche plus la voie, on y est, on arrête de chercher, on chemine, on fraye ce chemin déjà tout tracé, plein d’embûches et de vues imprenables, plein de raccourcis illusoires qui mènent à leur propre point de départ, on avance et on stagne, on fait des va-et-vient entre ici et ici…

On a trouvé la guidée dans la recherche elle-même, au beau milieu du cheminement, quelque part où rien ne presse puisque personne n’a le temps. On se sent porté, soutenu, accompagné par ce qui donne sens à tout ce qui nous échappait il y a encore quelques heures.

Et puis on se perd à nouveau… On erre, on vagabonde, on traîne là où on s’était juré de plus jamais mettre les pieds, on panique pour rien, on s’énerve démesurément pour regretter juste après, on s’en veut, on stresse, on en veut à toute la terre, on dit ce qu’on pense pas, on pense ce qu’on n’assume pas, on a honte, peur, mal, on en a marre, marre de paniquer pour rien, marre de s’énerver démesurément, marre d’avoir honte, peur, mal…

Alors, à nouveau, on cherche la guidée. Cet état dans lequel tout paraît clair, limpide, ces moments où l’évidence surgit sans même qu’on sache d’où.

On cherche à retrouver cette légèreté d’esprit qui succède aux efforts consentis sans peine, cette simplicité de caractère, cette force qui nous dépasse, nous surpasse et passe à travers nous.

On cherche la guidée…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s