On ira

On ira chercher la vibe là où elle se cache. On ira la pister, fouiner les recoins, on ira déterrer la hache de paix.

On ira la dénicher, la traquer, l’attraper avant qu’elle parte, on ira l’attendre à la sortie si il faut, juste pour bénéficier de sa compagnie.

On ira l’accompagner, on ira là où elle nous dit d’aller tant qu’on comprend ce qu’elle dit, tant qu’elle a encore du temps à nous accorder.

On ira la trouver, lui poser les questions essentielles, celles qui nous trottent dans la tête depuis toujours.

On ira déjouer les pièges de la paresse et du laisser-aller, on ira s’efforcer de se forcer à se laisser guider par ce qu’on a l’habitude de camoufler sous des kilos de « moi-moi-moi » ou de « lui-lui-lui »…

On ira chercher le silence derrière chaque mot et la nuit derrière le jour, on ira au-delà de ce qu’on voit et de ce qu’on convoite pour servir, nourrir, rassurer, soutenir, accueillir, protéger, chérir, magnifier, encourager, on ira dire à chaque personne qu’elle est indispensable, irremplaçable.

On ira refroidir les arrogants, apaiser les angoissés et motiver les désespérés parce qu’on est aussi arrogants, angoissés et désespérés qu’eux même si on cultive la modestie, la sérénité et la détermination.

On ira métamorphoser les contradictions en complémentarités, les ennemis en miroirs et la fatigue en une pêche incroyable.

On ira là où personne ne nous imaginerait, là où on se sent enfin respirer, resplendir, respecter chaque souffle qui passe par nous.

On ira là-bas. Avec ou sans sneakers aux pieds.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s